Changes

Jump to: navigation, search

The Free French to their Canadian Brothers

5,379 bytes added, 09:53, 9 March 2007
m
no edit summary
Man was born free[[Image:Genet. By which fate did he become the subject of his brother? How did this strange upheaval of ideasgif|thumb|left|Edmond-Charles Genêt, which made entire nations voluntarily subject themselves to remain the property Ambassador of only one individual, have taken place? It is by ignorance, weakness, the pusillanimity of some, French Republic in the ambitionUnited States]]''Lorsque nous gémissions sous un gouvernement arbitraire, the perfidy, the injustices, etc of others. But today when by the excesses of an unbearable dominationnous ne pouvions que plaindre votre sort, entire peoplesregretter les liens qui nous unissaient à vous, by rising up against their oppressorset, have revealed the en murmurant en secret of their weakness and unveiled the iniquity of their meansdes trahisons dont vous aviez été les victimes, how guilty are the nations which voluntarily remain in degrading irons and which, frightened by the sacrifice of a few moments of restnous n'osions pas plus que vous lever nos têtes courbées sous le joug de la servitude, devote themselves to a shameful inertia and voluntarily remain in servitude? Everything around you invites you to freedom. The country in which you live was conquered by your fathers. It owes its prosperity solely to their care and to yours. This land belongs to you. It must be independentune stérile indignation de la conduite criminelle de nos rois envers vous était le seul hommage que nous pussions vous rendre.''
[''Mais aujourd'hui nous sommes libres, nous sommes rentrés dans nos droits, nos oppresseurs sont punis, toutes les parties de notre administration sont régénérées et forts de la justice de notre cause, de notre courage et des immenses moyens que nous avons préparés pour terrasser tous les tyrans; il est enfin en notre pouvoir de vous venger et de vous rendre aussi libres que nous, aussi indépendants que vos voisins les Américains des États-Unis.Canadiens, imitez leur exemple et le nôtre, la route en est tracée, une résolution magnanime peut vous faire sortir de l'état d'abjection où vous êtes plongés.Il dépende de vous de réimprimer sur vos fronts cette dignité première que la nature a placée sur l'homme et que l'esclavage avait effacée.]''
Rompez donc avec un gouvernement qui dégénère de jour en jour et qui est devenu le plus cruel ennemi de la liberté des peuplesMan was born free. Partout on retrouve des traces du despotismeBy which fate did he become the subject of his brother? How did this strange upheaval of ideas, de l’aviditéwhich made entire nations voluntarily subject themselves to remain the property of only one individual, des cruautés du roi d’Angleterrehave taken place? It is by ignorance, weakness, the pusillanimity of some, the ambition, the perfidy, the injustices, etc of others. But today when by the excesses of an unbearable domination, entire peoples, by rising up against their oppressors, have revealed the secret of their weakness and unveiled the iniquity of their means, how guilty are the nations which voluntarily remain in degrading irons and which, frightened by the sacrifice of a few moments of rest, devote themselves to a shameful inertia and voluntarily remain in servitude. Il est temps de renverser un trône où s’est trop longtemps assise l’hypocrisie & l’impostureEverything around you invites you to freedom; The country in which you live was conquered by your fathers. Ne craignez rien de George IIIIt owes its prosperity solely to their care and to yours, de ses soldats en trop petit nombre pour s’opposer avec succès à votre valeur. Le moment est favorablethis land belongs to you, etl’insurrection est pour vous le plus saint des devoirsit must be independent.
Rappelez-vous qu’étant nés Français''Rompez donc avec un gouvernement qui dégénère de jour en jour et qui est devenu le plus cruel ennemi de la liberté des peuples. Partout on retrouve des traces du despotisme, vous serez toujours enviésde l’avidité, persécutés par les rois anglaisdes cruautés du roi d’Angleterre. Il est temps de renverser un trône où s’est trop longtemps assise l’hypocrisie et l’imposture, et que ce titre sera plus les vils courtisans qui l'entouraient soient punis de leurs crimes ou que jamais aujourd’hui un motif d’exclusion dispersés sur le globe l'opprobre dont ils seront couverts atteste au monde, qu'une tardive mais éclatante vengeance s'est opérée en faveur de tous les emploisl'humanité.''
Aussi quels avantages avez-vous retirés ''Cette révolution nécessaire, ce châtiment inévitable se prépare rapidement en Angleterre. Les principes républicains y font tous les jours de nouveaux progrès et le nombre des amis de la liberté et de la constitution qui vous a été donnée depuis que France y augmente d'une manière sensible; mais n'attendez point pour rentrer dans vos représentants sont assemblésdroits l'issue de cet événement , travaillez pour vous ont-ils fait présent d’une bonne loi ? Ont-ils corrigé un abus ? Ont-ils eu le pouvoir d’affranchir , pour votre commerce gloire, ne craignez rien de George III, de ses entraves ? Non ! soldats, en trop petit nombre pour s’opposer avec succès à votre valeur, sa faible armée est retenue en Angleterre autour de lui par les murmures des Anglais, et pourquoi ? Parce que tous par les moyens immenses préparatifs de corruption sont employés secrètement la France, qui ne lui permettent pas d'augmenter de vos bourreaux. Le moment est favorable, et publiquement dans l’insurrection est pour vous le plus saint des devoirs, n'hésitez donc pas et rappelez aux hommes qui seraient assez lâches pour refuser leurs bras et leurs armes à une aussi généreuse entreprise l'histoire de vos élections malheurs. Les cruautés exercées par l'Angleterre pour vous faire pencher la balance en faveur passer sous son autorité. Les insultes qui vous ont été faîtes par des agents qui s'engraissaient de vos sueurs. Rappelez leur les noms odieux de Murray et d'Haldimand; les victimes de leurs férocités. Les entraves dont votre commerce a été garrotté; le monopole odieux qui l'énerve et l'empêche de s'agrandir; les traites périlleuses que vous entreprenez pour le seul avantage des Anglais: Enfin rappelez leur qu’étant nés Français, vous serez toujours enviés, persécutés par les rois anglais, et que ce titre sera plus que jamais aujourd’hui un motif d’exclusion de tous les emplois.''
On a osé vous imposer un odieux véto''En effet des Français traiteraient leurs concitoyens en frères et se soucieraient moins de plaire au despote anglais qu'à rendre justice aux Canadiens, que le roi d’Angleterre ils ne s’est réservés'attacheraient pas à plaire aux rois, mais à leurs frères: ils renonceraient plutôt à leurs places que pour empêcher de commettre une injustice: ils préféreraient aux pensions qui leur seraient accordés la destruction des abus, douce satisfaction d'être aimés et pour paralyser tous vos mouvements voilà le présent estimés digne de leur origine. Ils opposeraient une vigoureuse résistance aux décrets arbitraires de la cour de Londres; de cette cour perfide qui n'a accordé au Canada une ombre de constitution que dans la crainte qu'il ne suivit l'exemple vertueux de la France et de l'Amérique; qu'en secouant son joug il ne fonda son gouvernement sur les vils stipendiés ont osé vous présenter comme un monument droits imprescriptibles de bienfaisance du gouvernement anglaisl'homme.''
Canadiens, armez''Aussi quels avantages avez-vousretirés de la constitution qui vous a été donnée depuis six mois que vos représentants sont assemblés, appelez à vous ont-ils fait présent d’une bonne loi? Ont-ils pu corrigé un abus? Ont-ils eu le pouvoir d’affranchir votre secours vos amis commerce de ses entraves? Non, et pourquoi? Parce que tous les Indiens. Comptez sur l’appui moyens de corruption sont employés secrètement et publiquement dans vos voisins, et sur celui élections pour faire pencher la balance en faveur des FrançaisAnglais.''
Resumé ''On a osé vous imposer un odieux véto, que le roi d’Angleterre ne s’est réservé, que pour empêcher la destruction des abus, et pour paralyser tous vos mouvements voilà le présent que les vils stipendiés ont osé vous présenter comme un monument de bienfaisance du gouvernement anglais.'' ''Canadiens, vous avez en vous tout ce qui peut constituer votre bonheur, éclairés, laborieux, courageux, amis de la justice, industrieux, qu'avez vous besoin de confier le soin de vous gouverner à un tyran stupide, à un roi imbécile dont les caprices peuvent entraver vos délibérations et vous laisser et vous laisser sans loi pendant des années entières. N'est-il pas aussi ridicule de confier à un pareil homme placé à l'autre extrémité du globe le soin de veiller à vos plus chers intérêts, que de voir un cultivateur canadien aller se placer aux sources du Missouri pour mieux diriger son habitation.'' ''Les hommes ont le droit de se gouverner eux-mêmes, les lois doivent être l'expression de la volonté du peuple manifestée par l'organe de ses représentants , nul n'a le droit de s'opposer à leur exécution, et cependant ont a osé vous imposer un odieux ''veto'' que le roi d'Angleterre ne s'est réservé que pour empêcher la destruction des abus et pour paralyser vos mouvements: voilà le présent que de vils stipendiés ont osé vous présenter comme un monument de bienfaisance du gouvernement anglais. On a comparé très ingénieusement le pouvoir législatif à la tête d'un homme qui conçoit et le pouvoir exécutif aux bras du même homme qui exécute, si ses bras se refusent à se que la tête a jugé nécessaire au bien du corps entier, privé de secours il devient malade et il meurt.'' ''Canadiens, il est temps de sortir du sommeil léthargique dans lequel vous êtes plongé, armez-vous, appelez à votre secours vos amis les Indiens, comptez sur l’appui de vos voisins, et sur celui des Français. Jurez de ne quitter vos armes que lorsque vous serez de vos ennemis, prenez le ciel et votre conscience à témoin de l'équité de vos résolutions et vous obtiendrez ce que les hommes énergiques ne réclament jamais en vain, la liberté et l'indépendance.'' ''Résumé des avantages que les Canadiens peuvent obtenir en se délivrant de la domination anglaise.''
# Le Canada sera un état libre et indépendant.
# Il pourra former des alliances avec la France et les États-Unis.
# Les Canadiens se choisiront un gouvernement; , ils nommeront eux-mêmes les membres du corps législatif, et du pouvoir exécutif.
# Le véto sera aboli.
# Toutes les personnes qui auront obtenu le droit de citoyen du Canada pourront être nommées à toutes les places.
# Le commerce jouira de la liberté la plus étendue.
# Il n’y aura plus de compagnie privilégiée pour le commerce des fourrures; le nouveau gouvernement l’encouragera.
# Les droits seigneuriaux seront abolis, les lods lots et ventes, droits de moulins, de péage, réserves de bois, travaux pour le service du seigneur, etc., etc., seront également abolis.# Seront également abolis les titres héréditaires. Il , il n’existera plus, ni lords, ni seigneurs, ni nobles.# Tous les cultes seront libres. Les Prêtres Catholiques prêtres catholiques nommés par le peuple comme dans la primitive église jouiront d’un traitement analogue à leur utilité.# Il sera établi des écoles dans les paroisses et dans les villes; : il y aura des imprimeries; , des institutions pour les hautes sciences, la médecine, les mathématiques; il sera formé des interprètes, qui ayant été reconnus de bonnes moeurs seront encouragés à civiliser les nations sauvages et à étendre par ce moyen le commerce avec elles.
Edmond-Charles Genêt,<br />
Ambassador of the French Republic in the United States
wikieditor
10,499
edits

Navigation menu